F1 - Les aides au pilotage limitées dès le GP de Belgique

Les aides au pilotage, électroniques ou humaines, seront limitées dès le prochain Grand Prix de Belgique de Formule 1, a-t-on appris en marge des premiers essais libres du GP de Grande-Bretagne, vendredi matin à Silverstone.

Cette décision a été prise mercredi, lors d'une réunion près de Londres, par le Groupe stratégique de la F1, constitué de six écuries sur dix (Mercedes-AMG, Red Bull, Ferrari, McLaren, Williams et Force India), de représentants de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) et de Formula One Management (FOM), la société du promoteur de la F1, Bernie Ecclestone.

La limitation des aides au pilotage, notamment au départ, au niveau de l'embrayage électronique, et sur la radio de bord, avec des instructions données au pilote par son ingénieur, est l'un des résultats d'une réunion "très constructive, qui a abouti à l'approbation de décisions importantes et d'évolutions innovantes", selon un communiqué de la FIA diffusé dans la soirée de jeudi. Elle a été acceptée à l'unanimité, ce qui permettra de la mettre en oeuvre dès le GP de Belgique à Spa-Francorchamps, fin août.

Reportage avec la BSR

ESSAIS / تجارب

Essais dynamiques du nouveau Mazda BT-50 à Bousaada Une nouvelle génération pour de nouvelles conquêtes

De notre envoyé spécial à BOusaada, SAID LACETEC’est à Bousaada, ville chère à Nacereddine DInet, et...

Webdesign iX Services