LA CHRONIQUE DE JULIEN GERBI : \"Du jamais vu en F1\"

Bonjour è tous les lecteurs de DZautos !

C'est un honneur pour moi de débuter ma collaboration avec votre magazine et j'espère que je pourrai mettre è profit mon expérience en course pour vous donner un avis objectif sur l'actualité du sport automobile.

Récemment il y eu une manche importante du championnat du monde de Formule 1. À quatre courses de la fin de la saison, cinq pilotes étaient encore en lice pour le titre… Du jamais vu en F1. Les Red Bull ont, comme en 2009, été dominatrices sur le tourniquet japonais. Les machines dessinées par Adrian Newey ont été è l'aise toute la saison sur les circuits nécessitant des appuis importants. Et il n‘était pas surprenant de voir è Suzuka Sebastian Vettel et Mark Webber sur un rythme très légèrement supérieur è leurs concurrents directs. Vettel a remporté la victoire, mais il apparaît que Webber aurait eu l'opportunité d'attaquer son coéquipier pour la première place. Néanmoins, l'attaquer est une chose, mais le doubler aurait été plus difficile ! De plus, l‘épisode de l'accident en Turquie et son avance au championnat du monde lui ont certainement donné la sagesse nécessaire pour se contenter d'une seconde place et de ses 18 points. Ainsi, le pilote australien conforte son avance en tête du championnat è trois courses de la fin.

Du côté des surprises, Kamui Kobayashi a offert un spectacle fantastique, prouvant aux détracteurs qu'il est toujours possible de doubler en F1, è condition d'avoir une bonne dose de courage et d'optimisme ! Le Japonais a effectué des dépassements fantastiques sur sa Sauber, certes sur un circuit qu'il connait par cœur et sur-motivé par le fait de courir pour la première fois devant son public. En tant que pilote, il est toujours difficile de freiner plus tard qu'un concurrent, car nous sommes généralement è la limite dans chaque virage, mais les freinages tardifs de “Koba”, parfois trente mètres après ses opposants, ont surpris tout le monde de la F1. Michael Schumacher, quant è lui, a également effectué une bonne performance, sur un circuit qu'il connait parfaitement et qui fait partie de ses préférés.

 

Du côté des déceptions, les différentes attitudes extrêmement optimistes du départ, notamment de la part de Felipe Massa. Bloqué par Rosberg au premier virage, le pilote brésilien a pris le pari de tenter un dépassement en passant par l´herbe. Vu la configuration du virage, cette tentative était vouée è l‘échec (demandez è Alain Prost de vous raconter son épisode de 1990 !) et le pauvre Liuzzi en a fait les frais. D'un point de vue de pilote, il est vrai que le départ est toujours l'opportunité d'effectuer un maximum de dépassements. Même si la course est longue, un bon départ peut toujours aider è bien se placer pour le reste de l‘épreuve, et peut également compenser une mauvaise qualification. Cette fois-ci, cela n'a pas fonctionné pour Massa, et la presse se fait de plus en plus insistante sur son remplacement.

 

Désormais, la F1 se dirige vers la Corée, pour une première épreuve historique sur un circuit tout juste construit ! Faire des prévisions sur les résultats de cette course est extrêmement difficile, même si la configuration du tracé apparaît convenir particulièrement aux Red Bull et aux Ferrari.

 

Dans les catégories de promotion, la finale des World Series By Renault a eu lieu sur le circuit de Barcelone. Mikhael Aleshin et Daniel Ricciardo étaient en lutte pour le titre, dont le lauréat remporte un essai en Formule 1 sur une Renault. Le final a été haletant, et Aleshin a été impressionnant de calme et de régularité. En dépassant son adversaire australien è trois tours de la fin, l'ancien pilote de Formule 2 s'est envolé vers le sacre. Le Russe pourra donc tester la Renault F1 è Abu Dhabi. Ce résultat revêt un voile d'ironie : Aleshin fut renvoyé du programme de jeunes pilotes Red Bull l'hiver dernier et bat sur le fil Ricciardo, la grande star de ce même programme. Nul doute que beaucoup de team managers vont avoir è l‘œil ce nouveau pilote russe, d'autant plus que Bernie Ecclestone a récemment déclaré qu'un Grand Prix de Russie devrait avoir lieu d'ici 2014.

De mon côté, je travaille toujours d'arrache-pieds afin de pouvoir rejoindre tout ce beau monde sur les grilles le plus rapidement possible ! Vous serez tenu au courant dès qu'il y aura du nouveau.

En attendant la prochaine course, prenez soin de vous !

 

Par Julien Gerbi. www.juliengerbi.com

Reportage avec la BSR

ESSAIS / تجارب

Essais dynamiques du nouveau Mazda BT-50 à Bousaada Une nouvelle génération pour de nouvelles conquêtes

De notre envoyé spécial à BOusaada, SAID LACETEC’est à Bousaada, ville chère à Nacereddine DInet, et...

Webdesign iX Services